Petit paradis à Sainte Lucie

Nous notions dans la rubrique « Où sommes-nous » que nous profitions de la piscine de la Marina de Rodney Bay à Sainte Lucie, c’était chouette ! C’est fou comme l’eau douce nous paraît … douce justement. Nous n’y avions pas goûté depuis un moment.

Au mouillage dans la grande baie de Rodney (attention les fonds sont mi-sable, mi-dur, on n’accroche pas forcément du premier coup) nous étions à deux pas de l’entrée du très grand port de plaisance et également dans l’alignement exact de la sono de Gros Ilet… Au début on a trouvé ça sympa puis un peu fatigant, les boum-boums de tôt dans l’après-midi jusqu’à tard dans la nuit. Nous avons fait un petit tour rapide avec les petits enfants et Louis à la Friday Night. C’est une soirée organisée tous les vendredis soirs comme son nom l’indique, avec stands de musique et de grillades. Malheureusement la marche pour nous y rendre a aggravé l’état de l’orteil de Sébastien… Maintenant c’est sûr, il est cassé, avant nous doutions : entorse ou fracture… Nous continuons les syndactylies ( accrocher l’orteil cassé avec son voisin en guise d’attelle) et le sportif déjà immobilisé pour douleurs des tendons d’Achille doit encore plus prendre son mal en patience…

Maintenant, question tranquillité nous sommes servis, à Marigot Bay, un petit paradis ! Enfoncé dans la mangrove, Cat et Terres est bercé comme sur un miroir, pas l’ombre d’un clapot, le soir, les grillons, les grenouilles et la musique calme d’un petit bar. Le jour, nous avons été up-gradés pour la piscine, nous sommes passés dans le niveau hôtel quatre étoiles ! Le prix de la bouée nous donne accès à la magnifique piscine du resort de la baie ! Et on s’en donne à cœur joie ! C’est superbe ! Cf les photos !

A l’heure où nous écrivons nous avons pris la décision d’être plus zen à bord… Non pas moins en demander aux enfants mais plutôt le demander plus doucement, réagir moins brusquement, en espérant que cette attitude déteindra sur tous les membres de l’équipage. En effet l’ambiance est souvent plus que tendue, mais il ne s’agit pas de se supporter trois semaines de vacances puis chacun retourne à ses occupations, ici le huit-clos c’est 24h sur 24, 7 jours sur 7. On l’a voulu, on va relevé le défi, mais ce n’est pas facile tous les jours. Du coup nous apprécions d’autant plus les moments de ravissement commun comme aujourd’hui sur le bord de cette fameuse piscine, vue sur la mangrove, dans une végétation tropicale!

Il y a du nouveau dans « Le coin des enfants », une vidéo réalisée par Solveig sur notre sortie au zoo en février, et dans « Le coin des ados » un article rédigé le 18 mai.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s