Les Grenadines et Grenade

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après Sainte Lucie et notre mouillage coup de cœur de Marigot Bay (avec sa piscine rappelons-le) nous avons poursuivit vers Saint Vincent. Une pause déjeuner et mise en règle des papiers à Chateaubelair avant de s’installer pour la nuit à Cumberland. C’est un très bel
endroit pittoresque qui doit être encore plus beau quand la végétation est verte. En effet depuis 2 mois nous constatons que la végétation est bien grillée et avons pu observer le changement de couleur dans les endroits où nous étions passés en février. Normalement à cette période il devrait pleuvoir la saison humide devrait commencer mais c’est la sécheresse pour l’instant… Dommage pour la nature et pour Cat et Terres qui aime bien être rincé de temps en temps…

De Cumberland nous naviguons jusqu’à Bequia la première île des Grenadines. Au mouillage d’Admiralty Bay qui est immense nous retrouvons de nombreux bateaux mais bien espacés. Il y a même un bar flottant avec balançoires ! Le village est très touristique sur sa façade maritime mais nous voyons bien que la saison est passée, il y a peu de monde et beaucoup d’échoppes fermées. Nous tentons un avitaillement avant d’aller aux Tobago Cays, et là nous regrettons la Martinique… Fini les tarifs abordables et le choix français… Ici le plus grand supermarché n’offre pas beaucoup de choix et les prix sont très élevés, nous nous demandons comment les locaux font pour vivre… Ici l’eau est turquoise sur tout le mouillage, Louis et Stella s’amusent à se tracter en paddle avec l’annexe, si, si, ils s’amusent, ils font même des jeux de société ! Comment une telle situation a-t-elle pu se produire? Des portables remisés au placard ! Voilà la raison de leur sortie d’hibernation en cabine ! Bon les portables sont de retour greffés à leur main droite, mais un certain rythme commence à s’installer, avec du temps de lecture, de travail ou de sport pour chacun.

Après Bequia direction les Tobago Cays, nous ne regrettons pas nos deux nuits dans ce paysage magnifique de carte postale ! Nous nous offrons un barbecue sur la plage, puis nous installons les hamacs, super ! Ici il y a des raies, des petits requins et des diodons (les gros poissons à piquants qui se gonflent quand il se sentent en danger), normal les locaux les nourrissent pour les attirer ! Nous enfilons donc les masques pour mieux les observer, les enfants ont peur car ils sont gros et à 20 cm du bord. Sébastien fait mine de tendre de la nourriture à un diodon qui le mord ! Je prends ça pour une vengeance familiale ( Sébastien ayant piqué par erreur d’appréciation un de ces congénères au Cap Vert ) et me baigne sans me méfier jusqu’au moment où je me suis fait croqué un orteil !! Très fort ! Ils sont vraiment furieux !

Pour continuer sur notre lignée des mouillages de rêve nous nous rendons à Salt Whistle Bay sur l’île de Mayreau. Nous nous retrouvons aux premières loges, à deux brasses de la plage d’un calme… et d’un bleu… Nous pouvons ainsi rejoindre la plage à la nage, même Solveig et sans brassard. Des cocotiers bien placés et voilà nos 3 hamacs installés pour un après-midi… tranquille… Nous avons du mal à quitter ce bien bel endroit, apprécié de tous, le wifi du bar de la plage a convaincu les ados 😉

Ensuite nous stoppons une nuit à Chatham Bay sur Union Island, il y a peu de bateaux et heureusement car nous évitons dans tous les sens… Peu de vent, mais de grosses rafales font valser Cat et Terres à droite, à gauche, en avant, en arrière, tant et si bien qu’après avoir remonté le mouillage en quittant les lieux nous nous apercevons que l’ancre est tordue… Plus précisément la verge de celle-ci… Nous sommes très étonnés car cette ancre Spade de 30 kg est cessée tenir la route plus que ça, le forces subies n’étaient pas non plus extraordinaires… Nous allons voir quand Cat et Terres sera hors de l’eau si on peut la faire redresser à chaud.

Un arrêt à Clifton Harbour, pour entre autre faire nos papiers de sortie des Grenadines, nous fait découvrir un petit bourg très charmant, calme, coloré. Il y a pleins de supermarket, mais peu achalandés, nous nous rattrapons sur les fruits d’un petit marché permanent. Ici le mouillage a été colonisé par les bouées payantes, pas facile de trouver une place parmi elles car il y a quand même pas mal de fond alentour. Nous finissons sur une bouée notre ancre étant tordue nous préférons l’examiner de plus près avant de la refaire piocher! Bilan de l’examen clinique après extraction de son emplacement aidés par nos deux assistants Louis et Stella : pas de fissure, pas de signe de gravité, attendons les conseils demandés à Spade par mail.

Avant de quitter les Grenadines définitivement nous faisons une halte d’une nuit à Petit Saint Vincent. Comme son nom l’indique, c’est une petite île privée, propriété d’un hôtel, mais nous pouvons y débarquer et profiter de la plage, du bar. Nous ne regrettons pas cet arrêt bien joli.

Direction Carriacou, mouillage de Tyrell Bay : Owen et Solveig sont ravis car nous allons à la plage en paddle et qu’ils viennent de redécouvrir un sac de jeux de plage oublié au fond d’une cale depuis… longtemps… Nous croisons deux couples avec enfants et les petits jouent ensemble pendant que les parents bavardent.

Le 11 juin nous arrivons à Grenade, nous stoppons au mouillage devant la capitale Saint George. Ici un énorme shipchandler nous permet quelques achats bateau, un bon supermarché bien meilleur marché nous permet un avitaillement digne de ce nom. Il y a une marina avec piscine mais cette fois notre tentative d’en profiter discrètement échoue… A peine débarqués sur le bord de celle-ci un vigile nous déloge, peut-être qu’on est pas discret quand on débarque à 6 !!! On y croise aussi Charisma, c’est fou on était voisin de ponton à Arrecife à Lanzarote! Alice fête son deuxième anniversaire à bord, un bon gâteau poire-chocolat pour fêter ça, de nouvelles lunettes de soleil et c’est reparti pour un tour!

Enfin nous voilà au ponton du chantier depuis vendredi 14 juin. Une grande toilette de printemps avant l’été pour Cat et Terres et demain ça continue : baptême de sortie de l’eau! Nous sommes prêts à décaper, poncer, scotcher, peindre! Mais nous sommes anxieux face aux prévisions météo qui nous annoncent de la pluie pour toute la semaine!Alors que nous n’avons pas vu de pluie depuis 6 mois comme noté plus haut dans cet article… Alors nous prendrons notre mal en patience et ferons au mieux pour avoir une belle sous-marine!

Un commentaire sur “Les Grenadines et Grenade

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s