Pause française

Voilà bien longtemps que nous n’avons rien publié sur le blog, nous en sommes désolé… Mais que de changements depuis notre dernier article!

Remettons-nous en situation, en octobre à Santa Marta : Sébastien entraîne Louis pour qu’il puisse tenter l’incorporation dans la Brigade des Sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) : salle de sport tous les matins, natation tous les après-midis et course à pied. Alice fait l’école multi-niveaux : CE1 pour Solveig, support à la seconde par le CNED pour Stella et un tout petit peu de maternelle pour Owen. Sur ce programme très complet, Naïa a dû se sentir de trop car elle s’est sauvée… Vers la plage… Avec son caractère de chien nous avons pensé qu’elle reviendrait rappelée par son estomac, mais non, quelqu’un a dû craquer devant sa beauté et l’emporter car nous ne l’avons jamais revue… Nous espérons que cette personne prend soin d’elle ou qu’elle l’a vendue à quelqu’un qui l’aime…

Devant l’intensité de la préparation de Louis, Sébastien ne pensait pas pouvoir tenir le niveau d’entraînement ni la motivation de son poulain encore 9 mois. De plus la période semblait propice aux recrutements à la BSPP. Les cours du CNED nécessitent depuis cette année une connexion wifi continue, les cours sont pour beaucoup en ligne non téléchargeables car intéractifs, donc difficilement compatibles avec le réseau wifi pacifique… Enfin, quelques affaires à règler en France et l’idée finalement bienvenue d’une petite pause dans l’aventure, et nos billets aller-retour pour Nantes étaient pris!

C’est donc un mois de novembre de préparatifs que nous avons passé, pour mettre Cat et Terres et « estivage ». Contrôle des aériens en tête de mât, rangement du genois, protection anti-UV de l’annexe, polish de la coque ( si vous devez le faire, Santa Marta is the place to do! Car les gars qui travaillent sur les bateaux de la marina à l’année sont pro et ne prennent pas cher!), graissage des vannes de coques, petite balade de décrassage, tissage d’une toile d’araignée d’amarres en prévision du vent de décembre-janvier, nettoyage, rangement…

Nous laissons Cat et Terres le cœur un peu serré, mais en confiance à la marina de Santa Marta, sous l’oeil attentionné de Timothy, notre voisin et ami de ponton, et ses employés qui l’entretiendront pendant notre absence.

Le 9 décembre nous quittons donc la côte colombienne pour rejoindre en avion sa capitale Bogota ! Nos trois jours dans le quartier de la candelaria,  nous enchantent, la fraîcheur de cette ville en altitude (2640 m), l’ambiance festive de la Navidad, les jolies maisons, le musée de l’or. Nous sommes tous excités à l’idée de retrouver la maison mais surtout la famille et les amis qui nous manquent.

Le voyage retour se passe sans encombre et l’arrivée dans notre maison ressemblait pour Owen et Solveig à un matin de Noël, leurs yeux étaient émerveillés à chaque découverte de leurs jouets oubliés depuis un an et demi!

Nous avons fêté Noël en famille! C’était chouette. Il nous reste encore pleins de monde à voir mais nous avons le temps car notre billet retour pour la Colombie est pour septembre !

Louis n’a pas chômé, il a fêté ses 18 ans le 22 janvier, il a passé en un mois et demi son permis et l’a réussi du premier coup ( code et conduite) ! Il a également réussi les tests militaires passés à Rennes mi-janvier et est convoqué le 25 février pour l’agrément technique à la BSPP. L’entrainement continue donc, toujours coaché par Sébastien qui tient bon malgré l’humeur souvent ronchon de son fiston… Cette semaine Louis est en stage pour passer son BNSSA (sauveteur aquatique) une corde à son arc de plus, une expérience de secourisme à mettre en avant pour son recrutement.

Stella poursuit ses cours par le CNED et cherche depuis ses 16 ans, le 29 janvier, un petit boulot pour gagner quelques sous! Elle est aussi allée avec Sébastien visiter un Centre de Formation par Alternance des métiers de l’aérien, pour se renseigner pour une formation d’hôtesse de l’air accessible après le bac.

Owen et Solveig sont retournés à l’école et s’y plaisent. Nous sommes contents car ils suivent très bien et leur niveau est bon! Ouf ! C’est toujours un peu stressant de faire l’école soi-même…

Alice a repris quelques missions en intérim d’infirmière anesthésiste. Sébastien toujours bien occupé comme coach à temps plein, a réussi à s’occuper de sa maman qui est maintenant bien entourée en maison de retraite proche de chez nous.

Voilà pour les nouvelles des Genty à terre pour quelques temps. La suite de nos péripéties au prochain épisode!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s