Fils et filets…

Ça y est, voici trois jours que nous avons quitté notre mouillage face à Pointe à Pitre !

Pour débuter l’article au titre de « Fils et filets » , commençons par les filets d’eau…

Il y a 15 jours nous espérions tirer rapidement un trait sur la mésaventure dessalinisateur. Malheureusement, le jour de l’intervention du technicien où plusieurs pièces maîtresse de la machine devaient être changées, l’une d’elles manquaient à la livraison… Ce fut donc reparti pour attendre une semaine de plus, une nouvelle livraison…

Enfin après le changement de la pompe, le dessal semble fonctionner. Il faudrait faire quelques modifications de circuits pour améliorer son rendement et éviter certaines fuites de filets d’eau, nous ferons faire ça plus tard, en attendant notre rajout de robinet pour éviter les fuites fonctionne. Bon on ne vous cache pas qu’après le passage du technicien il a encore fallu passer quelques heures dans la cale moteur pour resserrer les boulons qui tiennent le dessal, nettoyer le tout pour débarrasser un maximum de sel… Bon nous avons la consigne de faire tourner la bête au maximum pour détecter d’autres disfonctionnement éventuels… À chaque fois que nous l’allumons un nouveau problème apparaît 😣 Tient un filet d’eau gicle le long de ce tuyau, tient il est percé ! Tient il n’y a qu’un filet d’eau qui sort au rinçage… Tient un autre filet d’eau s’écoule par ici, tient ce tuyau est aussi percé ! Bref Sébastien va devenir un pro du dessal mais on avoue : on aimerait bien que ça cesse, tout ce temps passé, recroquevillé dans la cale, la gymnastique de l’esprit pour comprendre d’où viennent les problèmes, les griffes des colliers rilsans et autres collier serflex, les micro morceaux de fibres dans les genoux et les bras… Allez on y croit !

Nous avons profité de cette immobilisation partielle pour faire divers avitaillements bricolage, articles de sport et baignade… Nous avons également visité le magnifique musée Mémorial ACT, à la mémoire de la traite des noirs et de l’abolition de l’esclavage. Une très belle architecture moderne qui dépareille complètement dans un centre de Pointe à Pitre plutôt vieillissant et peu entretenu. Une exposition permanente très intéressante, moderne et complète, elle nous a beaucoup plu mais était un peu trop complexe pour les enfants que nous avions pourtant préparés à la visite. Ils se sont quand même régalé d’un demi bateau de pirate en plein abordage sur la mer des Caraïbes ! Pour conclure notre page culture, à la boulangerie voisine où nous vantions la beauté du musée, une cliente nous a rétorqué « On a un beau musée mais pas de CHU ! » Allez courage, les fondation du futur plus grand CHU de France sont commencées !

« Fils et filets » la suite :

En arrivant dans le petit cul-de-sac marin face à la Marina de Pointe à Pitre, pendant que nous cherchions l’endroit idéal où poser notre ancre : drôles de vibrations ressenties ! Hélices stoppées immédiatement par les bons réflexes du capitaine. Petit test sur chacun des 2 moteurs, le problème vient de bâbord… De la surface on ne distingue rien. On longe le chenal à petite allure, Sébastien met la tête dans l’eau : un fil est pris dans l’hélice ! Décision est prise de mouiller comme on peut entre le banc des Couillons et le banc Rose, de plonger dégager l’hélice puis de se réinstaller proprement. Finalement pas de mal, le temps de la manœuvre de mouillage avec un moteur, les mouvements de Cat et Terres ont permis de nous libérer du fil de pêche, ouf !

Hier en faisant un mile au moteur de l’anse Canot à Saint Louis, nous profitons de la belle vue pour faire une mini vidéo de 30 secondes, cela aura suffit pour passer sur un bidon marquant la place d’un casier ou d’un filet… Drôle de bruit, on voit le bidon qui sort entre nos deux coques, on coupe les hélices, encore, Sébastien voit que nous trainons un bout! Alice plonge voir ce qui se passe et réussit à dégager le fameux bout qui était bien entouré autour de l’hélice mais pas trop serré heureusement ! Encore rien de grave, re-ouf !

Sinon nous voilà prêts à visiter et découvrir Marie Galante de l’intérieur dès que le week-end sera passé et que les bus repasseront, et que les vélos se reloueront ! Tranquilles quoi !

Un commentaire sur “Fils et filets…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s