Navigation Antilles néerlandaises-Colombie

Nous avons sauté sur une fenêtre météo calme pour passer des Antilles néerlandaises à la Colombie!

A peine arrivés à Curaçao, Sébastien a perçu une fenêtre météo pour aller en Colombie, alors une semaine après notre arrivée nous repartions direction le nord ouest de Curaçao pour une dernière nuit avant la ligne normalement directe jusqu’à Santa Marta…

Nous nous sommes fait embarqué trois bas de ligne par un espadon ou un marlin entre Curaçao et Aruba ! Deux lignes coupées nettes, une troisième à main où il ne restait que le sandow … Nous avons vu la bête sauter à la deuxième touche, énorme avec un grand rostre ! Il a gagné…

En passant proche d’Aruba Sébastien télécharge une dernière météo. Le vent prévu très faible mais de face l’arrivée prévoit d’être plus fort finalement… Pas énorme, mais nous nous méfions des vents inhabituels et préférons nous arrêter à Aruba. Nous avons bien fait car le vent de face a été subi par un bateau que nous connaissons il a atteint les 35 nœuds ! Couplé aux courants, à la mer du Cabo de la Vela nous ne regrettons pas notre arrêt !

Aruba est une île originale, nous n’en avons pas croisé une pareille avant. Elle ressemble à Las Vegas avec ces casinos, ces hôtels luxueux, ces restaurants, ces galeries commerciales, ces lumières nocturnes, ces palmiers… Nous avons aimé ce changement radical et ouvert grand nos yeux !

Nous avons également fait une plongée géniale sur une épave d’avion ! Accessible du bateau en annexe nous nous sommes lancé dans la recherche de l’épave ! Nous avons lutté par 4 mètres de profondeur contre un bon courant profitant de regarder les petits coraux ou poissons habitants ce fond sableux. Après avoir rejoint le tombant et sa thermocline (zone de rencontre de l’eau froide et de l’eau chaude) et une profusion de poissons et coraux, enfin nous avons retrouvé une aile puis le reste de cet avion, coulé en 2004 pour créer un reef artificiel. La queue est impressionnante puis son cockpit, intact avec les sièges du commandant et co-pilote, nous époustouflent. Sébastien joue au Stewart m’accueuillant à bord! Nous ne trainons pas car à 24 mètres de profondeur maximum la réserve d’air ne dure pas longtemps, nous rentrons en nous laissant porter par le courant cette fois et finissons cette « amazing » plongée en observant une famille mini sèches noires sous notre annexe !

Ca y est le vendredi après-midi nous partons pour la Colombie le vent prévu est presque nul mais on préfère ça. Nos réservoirs et bidons de gazoil sont pleins.

La nav’ se passe très bien, personne n’est malade, chacun fait ses quarts. Et comble du bonheur nous pêchons ! Quatre thons, deux petits et deux beaux de 6 et 8 kilos. Le chalutier est relancé ! Pêche, évisceration dans le caillebotis, mise en filets, sushi, tartare, grillé puis même mise en conserve pour le dernier, on n’a pas chômé ni vu le temps passé !

Heureusement car côté vent comme prévu on n’en a pas eu, un passage du fameux Cabo de la Vela comme on en rêvait : Hyper calme ! Un peu de clapot de face en début de deuxième nuit peu confortable puis retour du miroir ! Seuls les éclairs ont troublé notre sommeil et ont retenu toute notre attention par moment.

Bien arrivés dans cette jolie ville de Santa Marta, nous y restons un mois, le temps de trouver un bon rythme scolaire avec le CNED, son wifi obligatoire et son haut niveau, et de visiter un peu les alentours !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s